In this series of self-portraits, whose title evokes the delicate interplay between the apparently egocentric and the gently disturbing, I project myself into seemingly absurd situations: a body immersed in seawater, perched on a pile of rubbish in the middle of the street, or crawling under a parked minibus with obscene graffiti.
Inspired by Viennese Actionism, which embodied the notion of visceral experience, my aim is not to shock or revolt, but to evoke a kind of quiet unease. These images suggest a search for meaning in a world that sometimes seems out of tune and enigmatic.
Au sein de cette série d’autoportraits, dont le titre évoque le jeu délicat entre l l’apparemment égocentrique et le doucement troublant, je me projette au sein de situations en apparence absurdes : un corps immergé dans l’eau de mer, perché sur un amas de déchets en pleine rue, ou me glissant sous un minibus garé, orné de graffitis obscènes.
Inspirée par l’Actionnisme Viennois, qui a incarné la notion d’expérience viscérale, je n’aspire toutefois pas à choquer ni à révulser, mais bien à évoquer une forme de malaise tranquille. Ces images suggèrent une quête de sens au sein d’un monde qui se présente parfois comme désaccordé et énigmatique.